Endommagement et durabilité (ENDO)

ResponsableGilbert Henaff (Pr)

Chercheurs permanents:
Mandana Arzaghi (MdC) Michel Gerland (CR) Azdine Nait-Ali (MdC)
Marianne Beringhier (MdC) Marco Gigliotti (Pr) Yannick Pannier (MdC)
Michel Boustie (DR) Jean-Claude Grandidier (Pr) Sylvie Pautrot (MdC)
Séverine Boyer (CR) Damien Halm (Pr) Véronique Pélosin (MdC)
Sylvie Castagnet (DR) Samuel Hémery (MdC) Jean Petit (DR em)
Laurence Chocinski (MdC) Gilbert Hénaff (Pr)  Thibaut de Rességuier (DR)
Jonathan Cormier (MdC) Marie-Christine Lafarie (Pr em)  Christine Sarrazin (DR)
André Dragon (DR em) José Mendez (DR)  Loïc Signor (MdC)
Pascal Gadaud (CR) Xavier Milhet (MdC) Olga Smerdova (MdC)
Catherine Gardin (Pr)  Carole Nadot (Pr) Fabienne Touchard (CR)
Céline Gérard (CR) Yves Nadot (Pr) Patrick Villechaise (DR)

 

Organigramme de l'axe

L’activité de l'axe ENDO est centrée sur la mécanique des matériaux et des structures dédiés en particulier aux domaines des transports – essentiellement aéronautiques - et de l’énergie. La méthodologie d’approche de ces sujets scientifiques suit l’enchaînement : Essais représentatifs – Analyse microstructurale –Formulation d’hypothèses/lois de comportement –identification – simulation numérique – retour vers les essais.

Les objectifs scientifiques sont :

- l’amélioration de la connaissance du comportement et de prévision de la durabilité des matériaux dans des conditions proches des conditions d’usage (chargements cycliques, températures variables, agression de l’environnement par oxydation ou via l’humidité ou des gaz fragilisants),

- l’amélioration des matériaux en proposant aux élaborateurs des pistes d’optimisation des microstructures ou en étudiant de nouveaux matériaux (Phases Max, Ecomateriaux de nouvelle génération, intermétalliques élaborés par frittage flash),

- l’amélioration de la connaissance des matériaux utilisés dans des situations aux limites de leurs capacités. Comprendre les mécanismes d’endommagement qui dégradent leurs propriétés et quantifier les risques encourus sont des informations essentielles pour les ingénieurs qui conçoivent et optimisent les structures. Une diminution des coefficients de sécurité respectés lors du dimensionnement (coefficients qui intègrent la méconnaissance) doit permettre par exemple d’élargir le domaine d’application des composites et polymères, de mieux maîtriser les capacités des super alliages en conditions d’incidents dans les moteurs ……

Ces objectifs répondent à des besoins sociétaux induits très important, puisque ce savoir est un préalable a l’allégement des structures mobiles et donc de leur consommation énergétique. L’élargissement des domaines d’utilisation des matériaux est aussi source d’innovation dans le domaine de l’énergie par exemple (réservoir et transport d’H2 et stockage de CO2) qui sont au coeur des changements de notre société.

 

Les activités de recherche de l'axe ENDO sont organisées en 8 thèmes :

Liens du bas