Electro – Fluido - dynamics – EFD


Responsable : Eric MOREAU

L’axe EFD développe des activités de recherche pluridisciplinaires à l’interface entre le Génie Electrique et la Mécanique des Fluides. Plus précisément, il étudie les interactions entre les phénomènes électriques et les écoulements. Ces phénomènes électrofluidodynamiques (« electrohydrodynamic » ou EHD en anglais) se traduisent par la mise en mouvement d’un fluide par l’application d’un champ électrique, ou à l’inverse, par la génération de charges et/ou la modification d’un courant électrique du fait de l’écoulement d’un fluide.

Les activités de l’axe EFD sont majoritairement expérimentales, accompagnées par les modélisations numériques et analytiques des phénomènes multi-physiques. Elles s’appuient sur des outils de métrologie modernes, principalement en mécanique des fluides, et en génie électrique, mais aussi en électrochimie et en thermique. Elles se répartissent suivant 6 thèmes principaux, tous liés à l’électrostatique et l’électrodynamique appliquée :

1) Electroaérodynamique : contrôle des écoulements d’air par actionneurs plasmas

L’électroaérodynamique consiste à contrôler un écoulement aérodynamique à l’aide d’une décharge électrique. Ces décharges électriques, généralement établies à la surface d’une paroi, constituent les « actionneurs plasmas ». Ils ont pour objectif de modifier les caractéristiques de l’écoulement dans la couche limite à l’aide du vent électrique produit par la décharge.  L’intérêt majeur des actionneurs plasmas est qu’ils sont mieux adaptés que les actionneurs fluidiques et mécaniques au contrôle multifréquentiel en temps réel et en boucle fermée.

        

 

Fig.  1 : vue de dessus d’un actionneur plasma à décharge à barrière diélectrique en fonction de l'altitude et sliding discharge.

 

 

 

 








Liens du bas