Séminaire D2 : Peut-on imposer une échelle de longueur à un écoulement fluide ?


Nom: 
Damien BIAU, MCF, Laboratoire DynFluid, Arts et Métiers de Paris
Lieu Evenemement: 
SP2MI, bâtiment H2, salle 175/177
Date: 
Jeudi, 24 Octobre, 2019 - 11:00
Description: 

abstract:

 

Pour exprimer un problème sous une forme adimensionnée il est souvent nécessaire de définir une échelle de longueur, par exemple pour construire un nombre de Reynolds. Cependant on peut se poser la question de la pertinence d'une échelle de longueur extrinsèque. Des écoulements de type couche limite présentent un équilibre advection-diffusion; en conséquence une échelle de longueur intrinsèque émerge ce qui se traduit par des profils auto-semblables. Dans des cas extrêmes d'invariance d'échelle, comme un écoulement turbulent proche paroi, il n’existe aucune échelle caractéristique. Ces différents cas seront discutés, avec leurs conséquences pratiques en terme de modélisation et de réduction de coûts de calculs et leurs conséquences fondamentales sur les lois d'échelles et la mémoire des écoulements.

Departement: 
D2







Liens du bas